WHO EMRO | Les bibliothèques bleues | Les bibliothèques bleues | Ressources WHO EMRO | Les bibliothèques bleues | Les bibliothèques bleues | Ressources

Les bibliothèques bleues

Imprimer PDF

Photo d'une bibliothèque bleue, sorte de grande malle en métal bleu marine ressemblant à une cantine, portant l'inscription "bibliothèque bleue" en lettres blanchesQu'est ce que la bibliothèque bleue ?

La bibliothèque bleue a été créée pour les professionnels de santé travaillant hors des villes et dans des zones reculées où l'accès à des informations sanitaires est difficile. La bibliothèque bleue a été créée par l’OMS, en collaboration avec les États Membres, non seulement pour offrir à ces professionnels de santé des informations qui leur sont nécessaires, mais aussi pour encourager la lecture comme source de connaissances et de formation des populations.

Pourquoi avons-nous besoin d'une mini-bibliothèque ?

Dans la région, les bibliothèques des sciences de la santé des facultés de médecine souffrent d'une pénurie de revues et d'ouvrages médicaux. Très souvent, les seules ressources d'information disponibles sont obsolètes. Hors des grandes villes, la situation est bien pire. Les professionnels de santé n'ont pas accès aux ressources adéquates, et les livres sont rares dans les centres de soins de santé et les hôpitaux. En outre, les bibliothèques de médecine qui disposent de ressources d'information sont souvent dépourvues de moyens pour les diffuser.

Contenu de la bibliothèque

La mini-bibliothèque contient une collection d'environ 150 livres de médecine et de santé publique, ainsi que trois ou quatre abonnements à des revues de santé et de biomédecine, pour les centres de soins de santé dans les districts. La collection, qui est organisée autour de thèmes principaux, a été élaborée par la médiathèque de l'OMS, en collaboration avec le programme Production et diffusion des publications sanitaires du Bureau régional. Pour faciliter le transport et le stockage, la collection a été rangée dans une malle en bois ou en métal bleu comprenant des étagères sur lesquelles sont placés les cartons de livres.

Parmi les ouvrages choisis, la priorité a été donnée aux manuels pratiques (en particulier les publications de l'OMS), offrant une solution facilement accessible aux problèmes de médecine, de santé publique et de prise en charge auxquels est confronté le personnel médical. Les différents niveaux d'études des membres des équipes médicales dans les districts ont aussi été pris en compte. Un même sujet peut être traité dans différentes publications à partir d'un point de vue différent : celui du médecin, du personnel infirmier, de l’aide-soignant... Les publications du Bureau régional en font naturellement partie. La collection, qui a été volontairement limitée en nombre, n'est pas exhaustive. D'autres matériels locaux pertinents sont disponibles dans les districts et doivent être ajoutés. La liste des publications a été dressée en concertation avec les ministères de la Santé. Dans la collection, les publications de l'OMS sont actualisées grâce à la fourniture de nouvelles éditions.

Coût de la bibliothèque

Photo de deux bibliothèques bleues, l'une en métal bleu marine, l'autre en bois naturelChaque module coûte environ 2000 USD. Ce prix comprend les livres et les périodiques, le transport et la livraison. D’après un accord conclu avec le siège de l'OMS, ce dernier est chargé de la fourniture des matériels de la bibliothèque et de l'expédition, alors que le Bureau régional est responsable des points suivants :

  • la fabrication de la mini-bibliothèque, soit en métal, soit en bois ;
  • le classement des publications dans la malle ;
  • la traduction des manuels et des guides ;
  • la formation du personnel au niveau des districts ; et
  • la création du réseau des professionnels de la mini-bibliothèque.

Une procédure pour maintenir les publications de l'OMS à jour a été établie. Le suivi opérationnel et l'évaluation sont menés localement par un coordonnateur national avec l'appui de l'OMS. Le cahier des charges pour l'installation initiale de la mini-bibliothèque précise que celle-ci doit être placée dans des locaux propres accessibles à tous les membres de l'équipe de santé des districts. Elle doit également être l’objet d’une surveillance minimale pour garantir que la collection reste aussi complète que possible.

Formation des professionnels de la mini-bibliothèque

Dessin de type clipart représentant une session de formation : un formateur debout devant six personnes assises à une table pointe un tableau avec sa règleLe programme Production et diffusion des publications sanitaires du Bureau régional de l'OMS, en collaboration avec le représentant de l'OMS dans le pays, organise et dirige une formation dans les pays qui ont reçu une mini-bibliothèque. La formation est un élément essentiel du projet, car il ne s'agit pas d'une simple opération de distribution de livres. En l'absence de bibliothécaire, les livres sont confiés à un professionnel de santé qui devient assistant de la mini-bibliothèque. Ce dernier est tenu de gérer et faire connaître la bibliothèque afin que les informations contenues dans la collection soient diffusées au niveau des districts. La formation dispensée aux agents de santé ne leur permet pas de devenir des bibliothécaires qualifiés mais de vrais partenaires actifs garantissant la transmission des informations médicales et sanitaires.

Il existe deux types de formation.

Le premier type de formation est dispensé à l'équipe chargée de la supervision du projet (personnel des bureaux de pays, coordonnateurs nationaux et bibliothécaires du ministère de la Santé). Cette équipe contribue ensuite à la formation des assistants de la mini-bibliothèque. Ce type de formation vise à former des formateurs et des superviseurs. Le deuxième type de formation concerne les assistants de la mini-bibliothèque qui vont faire fonctionner le service dans les districts. Le contenu de cette formation, fondée sur les modules préparés par l'OMS, insiste sur l'importance de l’actualisation des informations médicales, afin d’offrir les meilleures prestations. Les participants à la formation apprennent à obtenir des informations en utilisant les principales catégories thématiques (Medical Subject Headings ou MeSH), les titres des ouvrages, les index, etc. L'accent est mis sur leur rôle en tant que promoteurs de la mini-bibliothèque au sein des équipes de santé des districts.

Ils sont formés à la manière d'intégrer le projet dans la formation continue et dans les activités de promotion de la santé. Enfin, ils apprennent un certain nombre de principes de base de bibliothéconomie médicale (prêt, enregistrement des revues, conservation). Une grande importance est accordée à l'évaluation du projet au moyen d'outils variés comme les cartes de prêt, les commentaires des utilisateurs et les statistiques d'utilisation avec l'aide du coordonnateur pendant leurs visites. Lors de leur retour dans les districts, les assistants de la mini-bibliothèque peuvent être assurés de l'appui qu'ils recevront dans l'exécution de leur tâche et de leur appartenance à un réseau à l'échelle de la Région.

Rechercher une publication

Statistiques

En 2011, le Bureau régional OMS de la Méditerranée orientale a édité 96 publications, dont :

29 en arabe

46 en anglais

21 en français

Le nombre total de revues scientifiques indexées par l'Index Medicus pour la Région de la Méditerranée orientale est de 523.

Bibliothèques des bureaux régionaux de l'OMS

Siège

Afrique

Amériques (en anglais)

Europe

Asie du Sud-Est (en anglais)

Pacifique occidental (en anglais)