Présentation générale

Imprimer PDF

L’hépatite : elle est plus proche que vous ne le pensez. Il faut la comprendre et la combattre.

« L’hépatite : elle est plus proche que vous ne le pensez. Il faut la comprendre et la combattre. »

Tel est le thème retenu cette année pour la Journée mondiale contre l’hépatite, qui a lieu chaque année le 28 juillet.

La journée mondiale contre l’hépatite permet de sensibiliser le public au problème de l’hépatite virale et d’attirer son attention sur les moyens efficaces de la prévenir et de la combattre.   

L’hépatite est une inflammation du foie, le plus souvent d’origine virale. Il existe cinq types principaux de virus dénommés A, B, C, D et E. Ceux-ci sont les plus préoccupants en raison de la charge de morbidité et de la mortalité qu’ils entraînent et du risque de flambée et de propagation épidémique. Les types B et C en particulier sont à l’origine de maladies chroniques de millions de personnes et constituent, à eux deux, la cause la plus fréquente de cirrhose et de cancer hépatique.

Deux agents de santé examinent une poche de sang.Les hépatites A et E sont généralement provoquées par l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés. Les hépatites B, C et D surviennent le plus souvent à la suite d’un contact par voie parentérale avec des liquides biologiques infectés. Les modes de transmission les plus courants de ces virus sont la transfusion de sang contaminé ou de produits sanguins, les interventions médicales invasives pratiquées avec du matériel contaminé et, concernant l’hépatite B, la transmission de la mère à l’enfant à la naissance, d’un membre de la famille à l’enfant ou par contact sexuel.

L’hépatite peut être aiguë ou chronique et entraîner de graves complications, voire la mort. L’hépatite virale touche une personne sur 12 dans le monde. Elle touche également les proches des personnes concernées. Près de 500 millions de personnes dans le monde souffrent d’infection chronique due à deux types d’hépatite transmise par le sang : les hépatites B et C. Près d’un million de personnes meurent chaque année de complications associées, le plus souvent de maladies du foie dont le cancer hépatique.

Tous les types d’hépatite virale sont présents dans la Région de la Méditerranée orientale. Certains pays de la région présentent des taux d’infection par les virus de l’hépatite C et E supérieurs à ceux de tout autre pays au monde. Près de 17 millions de personnes dans la Région vivent aujourd’hui avec une infection par le virus de l’hépatite C et quelque 4,3 millions d'individus contractent l’hépatite B chaque année.

Les infections aiguës de l’hépatite virale peuvent être asymptomatiques ou s’accompagner de symptômes discrets. On peut également observer des symptômes tels que l’ictère (coloration jaune de la peau et des yeux), des urines foncées, une asthénie extrême, des nausées, des vomissements et des douleurs abdominales.

Eat healthy in Ramadan