Centre des médias | Actualités | Journée mondiale sans tabac 2018 : tabac et cardiopathies Arrêtez de fumer pour préserver votre cœur et vos vaisseaux sanguins

Journée mondiale sans tabac 2018 : tabac et cardiopathies Arrêtez de fumer pour préserver votre cœur et vos vaisseaux sanguins

Envoyer Imprimer PDF

World No Tobacco Day 2018 - English posterLe 31 mai de chaque année, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et ses partenaires célèbrent la Journée mondiale sans tabac, en soulignant les risques sanitaires et autres risques associés au tabagisme et en plaidant en faveur de politiques efficaces pour réduire la consommation de tabac. Cette année, la Journée mondiale sans tabac se concentre sur le lien entre tabac et cardiopathies. Le slogan de la campagne est « le tabac vous brise le cœur. Choisissez la santé, pas le tabac ».

Le tabagisme est l’une des six principales causes de décès prématurés et d’incapacité dans le monde. Il s'agit également d'un facteur de risque important pour l’apparition de cardiopathies coronariennes, d'accidents vasculaires cérébraux et de maladies vasculaires périphériques. « Dans la plupart des pays de la Région OMS de la Méditerranée orientale, les maladies cardio-vasculaires sont les principales causes de mortalité et de morbidité » a déclaré le Dr Jaouad Mahjour, Directeur régional de l'OMS pour la Méditerranée orientale par intérim. En 2015, 1,4 million de décès environ dans la Région étaient dus aux maladies cardio-vasculaires. On estime qu'au cours de la prochaine décennie, les décès dus aux maladies cardio-vasculaires, qui sont principalement imputables aux cardiopathies ischémiques dans la Région de la Méditerranée orientale, augmenteront plus fortement que dans toute autre région du monde, à l'exception de l'Afrique ».

Une grande partie du public ne se rend pas compte du fait que le tabac est la cause principale des maladies cardio-vasculaires. Ainsi, à l'occasion de la Journée mondiale sans tabac cette année, l'OMS vise à sensibiliser le public au lien entre le tabac, l'exposition au tabagisme passif et les maladies cardio-vasculaires. « L’usage du tabac a augmenté chez les hommes, les femmes, les garçons et les filles » a fait remarquer le Dr Mahjour. « Dans certains pays de la Région, 52 % des hommes et 22 % des femmes consomment du tabac. Les taux de tabagisme chez les jeunes sont particulièrement préoccupants : ils peuvent atteindre 42 % chez les garçons et 31 % chez les filles. Ceci comprend le fait de fumer la chicha, qui est plus populaire que les cigarettes chez les jeunes. »

À l’aube de la Journée mondiale sans tabac 2018, l’OMS encourage :

la communauté cardio-vasculaire et les spécialistes de ces maladies à prendre les choses en mains, éduquer le public et mener les efforts, à limiter la consommation de tabac et ainsi à endiguer l’épidémie de maladies cardio-vasculaires aux niveaux national et régional ;

le public dans son ensemble à ne ménager aucun effort pour réduire les risques pour leur santé cardiaque en arrêtant de fumer, en évitant de consommer du tabac et d’être exposé au tabagisme passif ;

les gouvernements à prendre toutes les mesures possibles pour lutter contre le tabagisme et sensibiliser le public au lien existant entre la consommation de tabac et les cardiopathies ; et

les pays et la société civile à accélérer la prévention et la maîtrise des maladies cardio-vasculaires en intensifiant l’action concernant les six mesures MPOWER conformément à la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac et ainsi à réduire la demande de tabac. Les six mesures MPOWER sont les suivantes : Monitor : surveiller la consommation de tabac et les politiques de prévention ; Protect : protéger la population contre la fumée du tabac ; Offer : offrir une aide à ceux qui veulent renoncer au tabac ; Warn : mettre en garde contre les dangers du tabagisme ; Enforce : faire respecter l’interdiction de la publicité en faveur du tabac, de la promotion et du parrainage ; et Raise : augmenter les taxes sur le tabac.

« Le tabac sous toutes ses formes contient des substances chimiques qui sont dangereuses » a déclaré le Dr Mahjour. « La seule stratégie avérée pour préserver le cœur et les vaisseaux sanguins est de renoncer au tabac, d’éviter de se mettre à fumer et de s’exposer au tabagisme passif » La chicha, le tabac sans fumée et les cigarettes électroniques ont d’énormes effets néfastes sur la santé, tels que les infarctus du myocarde, les accidents vasculaires cérébraux, l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque, l’arythmie et d’autres événements cardio-vasculaires. Le tabagisme passif cause des maladies cardio-vasculaires aiguës ou chroniques graves. Chez le nourrisson, le tabagisme passif provoque des décès et chez la femme enceinte, il est à l’origine du faible poids de naissance et des anomalies cardiaques congénitales du fœtus.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Nisreen Abdel Latif,
Chargée de communication, Maladies non transmissibles et Santé mentale
Tél : +2 0122 319 5140,
courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Dr Fatimah El Awa, Conseillère régionale, Initiative pour un monde sans tabac, Maladies non transmissibles et santé mentale,
Tél.: +2 0100 006 9767,
courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Eat healthy in Ramadan