Actualités | Nouvelles informations de l’OMS concernant la flambée de poliomyélite au Moyen-Orient


la photo illustre la vaccination d’un enfant syrien contre la poliomyéliteUNICEF

13 novembre – Une riposte de grande ampleur à la flambée épidémique de poliomyélite se poursuit dans tout le Moyen-Orient suite à la confirmation de la maladie en République arabe syrienne.

Sept pays et territoires mènent actuellement des campagnes de vaccination de masse, et des campagnes plus vastes ciblant 22 millions d’enfants sont prévues pour le mois de décembre. Dans une résolution commune, l’ensemble des pays de la Région de la Méditerranée orientale ont déclaré que l’éradication de la poliomyélite constituait une urgence et ont demandé au Pakistan d’avoir accès d’urgence aux enfants et à les vacciner afin de mettre fin à la propagation des virus au niveau mondial. Les pays ont également demandé un appui en ce qui concerne les négociations qui permettront d'avoir accès aux enfants qui actuellement ne peuvent pas bénéficier de la vaccination contre la poliomyélite.

L’OMS et l’UNICEF sont engagés à collaborer avec l'ensemble des organisations et institutions qui fournissent une aide humanitaire aux Syriens touchés par le conflit. Il s'agit entre autres de vacciner tous les enfants syriens quel que soit le lieu où ils se trouvent, c'est à dire dans les zones contrôlées par le Gouvernement ou celles qui sont contestées, ou encore à l'extérieur de la Syrie.

Les priorités sont de réapprovisionner et de réactiver les infrastructures sanitaires nécessaires, notamment en redéployant des agents de santé afin qu'ils administrent des vaccins dans les zones les plus gravement touchées, et dans la mesure du possible, qu’ils acheminent les vaccins au-delà des lignes de conflit. Le Gouvernement s’est engagé à atteindre tous les enfants ; les informations concernant les zones qui ne sont pas atteintes orienteront les mesures correctives ainsi que la planification en vue des prochaines étapes. Toutes les parties travaillent dans le but de trouver des solutions pour les zones touchées par le conflit.

Le Dr Jaouad Mahjour, Directeur de la Lutte contre les maladies transmissibles au Bureau régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale a insisté sur la nécessité d’atteindre tous les enfants en Syrie et dans les pays voisins. Il a en effet déclaré que « l’OMS et l’UNICEF coordonnent la campagne de vaccination avec toutes les parties concernées afin de veiller à ce que tous les enfants soient vaccinés quel que soit le lieu où ils se trouvent ».

Une riposte à plus grande échelle à la flambée épidémique en République arabe syrienne et dans les pays voisins se poursuivra pour une durée de six à huit mois au minimum, en fonction de la zone à couvrir et sur la base de l’épidémiologie en constante évolution.

Services

Logo orange des flux RSSFlux RSS

Logo de Facebook Facebook

Logo de Twitter Twitter

Mobilisation de ressources

Pour améliorer le niveau de santé des quelque 620 millions de personnes vivant dans les 22 pays de la Méditerranée orientale, l'OMS s'emploie à renforcer sa collaboration avec ses partenaires et à en nouer de nouvelles, aux plans régional comme national.

Informations pour les bailleurs de fonds et partenaires