Centre des médias | Actualités | Les parlementaires de la Région de la Méditerranée orientale s’associent à l’appel à l’action et la solidarité de l’OMS en vue de réaliser la couverture sanitaire universelle pour tous, en tout lieu

Les parlementaires de la Région de la Méditerranée orientale s’associent à l’appel à l’action et la solidarité de l’OMS en vue de réaliser la couverture sanitaire universelle pour tous, en tout lieu

Envoyer Imprimer PDF

3 décembre 2018, Beyrouth (Liban) - Le Bureau régional de l'OMS pour la Méditerranée orientale organise une réunion du Groupe de travail parlementaire régional sur la couverture sanitaire universelle (CSU) qui a lieu aujourd’hui et demain à Beyrouth (Liban). Il s'agit là d'une étape importante dans la promotion et le renforcement de l'engagement des parlementaires dans l'élaboration des politiques nationales de santé et de développement en vue de la réalisation de la CSU dans la Région.

Accueillie par le gouvernement libanais, la réunion a été inaugurée par le Dr Ahmed Al-Mandhari, Directeur régional de l'OMS, S.E. le Dr Ghassan Hasbani, Ministre libanais de la santé publique et S.E. le Dr Inaya Ezzeddine, Ministre adjoint chargé de la réforme administrative, qui en sa qualité de membre du Parlement, représentait M. Nabih Berri, Porte-Parole du Parlement libanais.

La réunion rassemble plus de 30 parlementaires de différents pays et territoires de la Région, ainsi que des experts mondiaux et régionaux en santé publique, des représentants des ministères de la santé, des organisations partenaires et des structures parlementaires de la Région et d’autres régions. Elle vise à favoriser le dialogue et l'échange sur différentes expériences parlementaires, les défis et les enseignements tirés afin d'ouvrir la voie à la création d'un forum parlementaire régional pour la CSU, une première dans la Région et au-delà.

La couverture sanitaire universelle bénéficie d'un soutien politique à haut niveau depuis la signature du Pacte mondial CSU 2030 lors de la réunion ministérielle à Salalah (Oman), en septembre 2018. De multiples engagements mondiaux et régionaux en ont fait une priorité absolue, notamment le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et le Programme général de travail mondial de l'OMS (PGT13), dont l'objectif est de faire en sorte qu'un milliard de personnes supplémentaires bénéficient de la CSU d’ici 2023. La vision 2023 du Directeur régional de l'OMS « La santé pour tous et par tous » appelle au partenariat, à la solidarité et à l'action des gouvernements, des professionnels, des organisations non gouvernementales, des communautés, de la société civile, des organes législatifs et des individus pour atteindre les objectifs de la CSU.

« L'établissement de partenariats avec les parlementaires est crucial pour progresser vers la CSU car ils jouent un rôle essentiel dans la santé publique en approuvant les politiques et les plans publics, en promulguant des législations d’appui, en négociant et en approuvant les budgets, et en assurant le suivi et la supervision pour garantir la redevabilité et la transparence des gouvernements conformément aux objectifs et aux plans convenus » a déclaré Dr Al-Mandhari, Directeur régional de l'OMS dans ses remarques liminaires. « Plus important encore, les parlementaires représentent le peuple et sont responsables devant leurs électeurs de la promotion et de la protection de leur droit à la santé et de l'application de la Constitution ».

Le Dr Zafar Mirza, Directeur du développement des systèmes de santé au Bureau régional de l'OMS, l'a encore souligné lors de la cérémonie d'ouverture : « Chaque pays peut et doit s'orienter vers la couverture maladie universelle. C'est une question de vision, de volonté politique et de hiérarchisation des priorités. Dans cette entreprise conjointe, les parlementaires ont un rôle essentiel à jouer pour faire progresser la CSU. »

La réunion du groupe de travail s'appuie sur la dynamique créée par le récent Mémorandum d'accord signé entre le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l'OMS, et l'Union interparlementaire (UIP). Ce Mémorandum est le fruit de plusieurs années de collaboration entre l'OMS et l'UIP. Dans la Région de la Méditerranée orientale, l'OMS a également l'habitude de travailler avec les parlementaires pour obtenir de meilleurs résultats en matière de santé. Le Bureau régional de l'OMS a établi des partenariats dans divers domaines prioritaires de la santé, notamment la santé génésique et infantile, la sécurité routière et la lutte antitabac.

Dans le cadre de tables rondes modérées et de groupes de travail, les participants s'efforceront d'élaborer un mandat clair pour le groupe consultatif d'experts à l’appui du Forum parlementaire régional pour la CSU, dont la première session doit se tenir durant le premier semestre de 2019. L'OMS fournira un appui technique au Forum et fera office de secrétariat intérimaire pendant les deux premières années.

Liens connexes:

Couverture sanitaire universelle

Vision 2030 : La santé pour tous et par tous - un appel à la solidarité et à l'action

Vision 2023 - Eastern Mediterranean Region

Eat healthy in Ramadan