Centre des médias | Actualités | Journée mondiale des réfugiés 2018

Journée mondiale des réfugiés 2018

Envoyer Imprimer PDF

World_Refugee_Day

À l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés 2018, le Bureau régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale appelle à un soutien renouvelé en faveur de la protection et du bien-être des réfugiés et d’autres populations déplacées, ainsi qu’en faveur de leur droit à recourir à des services de santé dans la dignité, sans discrimination, et sans rencontrer de difficultés financières.

En collaboration avec les autorités sanitaires nationales et les partenaires internationaux, l’OMS continue de mener son activité cruciale de protection de la santé des réfugiés. L’Organisation offre un appui aux autorités sanitaires dans tous les domaines clés, allant de l’intégration de la santé des réfugiés et des migrants dans toutes les politiques, à l’amélioration de l’accès aux soins de santé, à l’eau potable et à l’assainissement, au logement et à la nutrition, en passant par la fourniture d’une aide humanitaire. L’OMS travaille également en collaboration avec ses partenaires nationaux et internationaux afin de garantir que les réfugiés et les populations déplacées n’aient pas à redouter les maladies à prévention vaccinale.

Des exemples de cette activité importante, menée en partenariat étroit avec les gouvernements, peuvent être observés dans toute la Région : il peut s’agir de programmes de vaccination gratuite et de l’amélioration des systèmes d’information sanitaire, d’une évaluation des services de santé disponibles, ou encore du fait d’assurer un accès aux soins de santé pour les centaines de milliers de réfugiés retournant dans leur pays. L’activité de l’OMS permet de garantir la santé pour tous, dont les réfugiés.

Le Dr Ahmed Al-Mandhari, Directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale, a déclaré : « Les réfugiés et les autres populations déplacées sont vulnérables à de nombreux égards. Le manque d’accès aux soins de santé, notamment pour les femmes et les enfants, le risque accru de maladies transmissibles au sein d’environnements surpeuplés et souvent insalubres, de même que la demande croissante en santé mentale et en soins de traumatologie, constituent des obstacles majeurs à la bonne santé des réfugiés. »

La Région de la Méditerranée orientale produit le plus grand nombre de réfugiés à l’échelle mondiale, avec plus de la moitié de la population mondiale de réfugiés fuyant l’Afghanistan, la République arabe syrienne, la Somalie et le Soudan. Dans le même temps, la Région accueille également un large pourcentage de la population mondiale de réfugiés (17,1 millions), avec de nombreux pays étant confrontés à de vastes mouvements migratoires venus d’Afrique et de la Région en direction de l’Europe.

Dans le cadre de la mission de l’OMS consistant à « Promouvoir la santé – Préserver la sécurité mondiale – Servir les populations vulnérables », l’Organisation travaille intensément pour faire en sorte que tous, et notamment les réfugiés et les populations déplacées, bénéficient d’un accès équitable à des soins de santé de qualité, dans la dignité, sans discrimination, et sans rencontrer de difficultés financières. À l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés 2018, nous appelons tout un chacun à rejoindre notre appel en faveur de la préservation et de la protection de la santé de tous les réfugiés et de toutes les populations déplacées de la Région de la Méditerranée orientale et d’ailleurs.

Pour davantage d'informations, veuillez contacter :

Mme Inas Hamam
Chargée de communication
Bureau régional de l'OMS pour la Méditerranée orientale
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
+20 100 015 7385

Eat healthy in Ramadan