Centre des médias | Actualités | Journée mondiale de lutte contre le paludisme : investir dans l'avenir, vaincre le paludisme, 22 avril 2013

Journée mondiale de lutte contre le paludisme : investir dans l'avenir, vaincre le paludisme, 22 avril 2013

Envoyer Imprimer PDF

l’image nous montre le logo de la nouvelle initiative T3 (Tester. Traiter. Tracer) du Programme mondial OMS de lutte contre le paludisme L’un des plus grands défis auxquels les pays d’endémie palustre sont confrontés dans la Région concerne le niveau limité de la couverture et la mauvaise qualité des systèmes de test diagnostique, de traitement et de surveillance, qui sont les piliers de la stratégie mondiale actuelle de lutte contre le paludisme22 avril 2013 – Cette semaine, les pays de toute la Région OMS de Méditerranée orientale célèbrent la Journée mondiale de lutte contre le paludisme sur le thème « Investir dans l'avenir, vaincre le paludisme ».

Le paludisme demeure un défi majeur pour la Région de la Méditerranée orientale, car plus de la moitié de la population régionale vit dans une zone à risque élevé de transmission palustre. Selon les estimations de 2010, près de 10,4 millions de personnes sont touchées par le paludisme, qui cause 15 000 décès par an dans la Région.

Le Dr Ala Alwan, Directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale, appelle à renforcer et à accroître les efforts de lutte antipaludique : « Nous devons concentrer nos efforts là où les besoins sont les plus grands et protéger chaque habitant des zones à risque en utilisant des outils de prévention efficaces. »

Les efforts de lutte antipaludique restent limités à cause du manque d’engagement politique, de la faiblesse des infrastructures et de l’insuffisance des capacités nationales. Le paludisme ne pose pas problème seulement dans la Région de la Méditerranée orientale ; on estime que cette maladie est toujours à l’origine de 660 000 décès à l’échelle mondiale (entre 490 000 et 836 000), principalement chez l’enfant de moins de cinq ans en Afrique subsaharienne. Chaque année, plus de 200 millions de personnes sont infectées et la plupart de ces cas ne sont jamais testés ou enregistrés.

Le Programme mondial OMS de lutte antipaludique a lancé l’initiative T3 (Tester. Traiter. Tracer.) pour soutenir les efforts que déploient les pays afin de parvenir à la couverture universelle par les tests de diagnostic et les traitements antipaludiques et renforcer leur système de surveillance du paludisme. Cette initiative a pour but d'attirer l'attention des responsables de l’élaboration des politiques et des donateurs sur l’importance d’adopter les dernières recommandations de l’OMS, fondées sur des bases probantes, concernant les tests de diagnostic, le traitement et la surveillance du paludisme, et de mettre à jour les stratégies de lutte et d’élimination ainsi que les plans opérationnels nationaux en la matière.

Lien connexe

Vidéo : Journée mondiale de lutte contre le paludisme [wmv] (en anglais)

Discours du Dr Ala Alwan, Directeur régional de l'OMS pour la Méditerranée orientale, à l'occasion de la célébration nationale pour la Journée mondiale de lutte contre le paludisme à Islamabad (Pakistan), 26 avril 2013

Message du Dr Ala Alwan pour la Journée mondiale de lutte contre le paludisme 2013 (en anglais) | Arabe

Communiqué de presse : Pour la Journée mondiale de lutte contre le paludisme, la Région de la Méditerranée orientale appelle à investir dans l'avenir en vainquant le paludisme.  (en anglais)

Eat healthy in Ramadan