Centre des médias | Actualités | L'hépatite, la maladie qui tue en silence : Comprenez-la. Combattez-la.

L'hépatite, la maladie qui tue en silence : Comprenez-la. Combattez-la.

Envoyer Imprimer PDF

Affiche de la campagne pour la Journée mondiale contre l’hépatiteLes virus de l’hépatite A, B, C, D et E, à l'origine d'une infection aiguë ou chronique et d'une inflammation du foie, peuvent causer cirrhose et cancer du foie.25 juillet 2013- La Journée mondiale contre l’hépatite sera célébrée dans le monde entier le 28 juillet 2013 autour du thème suivant : « C’est ça l’hépatite. Comprenez-la. Combattez-la ». Cette campagne souligne le fait que la menace sanitaire que représente l’hépatite continue d’être largement ignorée dans le monde.

L’hépatite virale se compose d’un groupe de maladies infectieuses à l’origine de l’inflammation du foie. Les principaux types d’hépatite, au nombre de cinq – A, B, C, D, et E –, touchent des centaines de millions de personnes à travers le monde. Cette année, la Journée mondiale contre l’hépatite est axée sur la sensibilisation à ces différentes formes d’hépatite, leur mode de transmission, les individus à risque ainsi que les différentes méthodes de prévention et de traitement.

Près d’un million de personnes meurent chaque année de complications le plus souvent liées à des maladies du foie, notamment le cancer du foie. Dans la Région, près de 17 millions d’individus vivent avec le virus de l’hépatite C et environ 4,3 millions de personnes sont infectées par le virus de l’hépatite B chaque année.

Tous les types d’hépatite virale sont présents dans la Région. Certains pays présentent les taux de d’infection pour les hépatites C et E les plus élevés au monde.

La campagne de 2013 vise à promouvoir une action mondiale coordonnée contre l’hépatite en ciblant les adultes et les jeunes, les gouvernements, les responsables politiques ainsi qu’un éventail de groupes de la société civile.

L’hépatite est une maladie évitable. Il existe des vaccins efficaces offrant une protection contre l’hépatite B tout au long de la vie. La nature chronique des hépatites B et C nécessite d’insister fortement sur le dépistage, les soins et le traitement. Toutefois, nombre de pays ne procèdent ni à la collecte ni à la communication de données sur l’hépatite et la plupart des individus contaminés par l’hépatite B ou C depuis longtemps ignorent qu’ils sont atteints d’infection chronique. Ces personnes présentent un haut risque de développer une maladie chronique grave du foie et sont susceptibles de transmettre l’infection à d’autres personnes sans le savoir. Pour toutes ces raisons, l’hépatite est souvent appelée « l’épidémie silencieuse ».

La Journée mondiale contre l’hépatite est l’occasion d’attirer l’attention sur les actions à mener pour prévenir et maîtriser l’hépatite virale.

La vie de millions de personnes confrontées à la maladie peut être améliorée grâce aux efforts déployés par les gouvernements pour renforcer le dépistage précoce, à une prise en charge appropriée et à la fourniture de nourriture saine et d’eau potable.

Au sein des établissements de santé, le risque d’infection peut être considérablement réduit au moyen du dépistage du sang et des produits sanguins, de méthodes d'injection sécurisées et d’interventions dentaires dans de bonnes conditions d’hygiène.

À l’échelle communautaire et individuelle, certains comportements nocifs peuvent augmenter le risque d’infection par les virus de l’hépatite B ou C, tels que la réutilisation des lames de rasoir et des seringues, les rapports sexuels à risque, les tatouages et l’échange d’aiguilles par les toxicomanes qui consomment des drogues injectables.

Liens connexes

Hépatite

Vaccin contre l'hépatite (en anglais uniquement)

Affiches

L'hépatite touche près de 500 millions de personnes. Nul n'est à l'abri. | Anglais |Arabe 

L'hépatite touche près de 500 millions de personnes. Nul n'est à l'abri. | Anglais | Arabe

Eat healthy in Ramadan