Centre des médias | Actualités | Lancement de la première Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques - du 16 au 22 novembre 2015

Lancement de la première Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques - du 16 au 22 novembre 2015

Envoyer Imprimer PDF

A l'occasion de la première Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques, du 16 au 22 novembre 2015, les conclusions d'une nouvelle enquête multipays de l'OMS sur la résistance aux antibiotiques sont publiées et montrent que l’opinion publique comprend mal cette menace majeure pour la santé publique et ne sait pas comment empêcher sa progression.

Près des deux tiers (64 %) des quelque 10 000 personnes qui ont répondu à l’enquête dans 12 pays déclarent savoir que la résistance aux antibiotiques est un problème qui peut les concerner elles-mêmes et leurs familles, mais ne comprennent pas toujours bien comment elles seront touchées et ce qu’elles peuvent faire pour contribuer à résoudre le problème. Ainsi, 64 % des personnes interrogées pensent que les antibiotiques peuvent être utilisés pour soigner les rhumes et la grippe, bien qu’ils n’aient aucun impact sur les virus. Environ un tiers (32 %) des personnes ayant répondu à l’enquête pensent qu’elles doivent cesser de prendre les antibiotiques lorsqu’elles se sentent mieux, plutôt que de terminer le traitement prescrit.

La résistance aux antibiotiques survient lorsque les bactéries se modifient et deviennent résistantes aux antibiotiques utilisés pour traiter les infections dont elles sont responsables. Un usage excessif ou une mauvaise utilisation des antibiotiques favorisent le développement de bactéries résistantes, et cette enquête met en lumière certaines des pratiques, des lacunes dans les connaissances et des idées fausses qui contribuent au phénomène.

L'enquête a été réalisée dans les 12 pays suivants: l'Afrique du Sud, la Barbade, la Chine, l'Égypte, la Fédération de Russie, l'Inde, l'Indonésie, le Mexique, le Nigéria, la Serbie, le Soudan et le Viet Nam. Bien qu’elle ne prétende pas être exhaustive, cette enquête contribuera, parmi d’autres, à aider l’OMS et ses partenaires à mieux cerner les principales lacunes dans la compréhension du problème par le grand public et les idées fausses sur la manière d’utiliser les antibiotiques auxquelles la campagne devra remédier.

L'OMS et les partenaires lancent la première Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques, du 16 au 22 novembre 2015, dans le contexte de la lutte contre la résistance aux antibiotiques en tant qu'une des principales menaces à la santé mondiale.

Liens connexes

Résistance aux antibiotiques

Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques

Une enquête multipays de l’OMS révèle une large incompréhension de l’opinion publique à l’égard de la résistance aux antibiotiques

Eat healthy in Ramadan