Centre des médias | Actualités | L’OMS et le Croissant-rouge arabe syrien atteignent l’est de la ville d’Alep et la ville de Mouadamiya dans la partie rurale de Damas

L’OMS et le Croissant-rouge arabe syrien atteignent l’est de la ville d’Alep et la ville de Mouadamiya dans la partie rurale de Damas

Envoyer Imprimer PDF

L'image nous montre l’OMS et le Croissant-rouge arabe syrien livrant des fournitures médicales à l’est de la ville d’Alep et à la ville de Mouadamiya dans la partie rurale de Damas Damas, 31 juillet 2014 – Suite à un accord entre le gouvernement syrien et l’opposition, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Croissant-rouge arabe syrien ont livré des fournitures chirurgicales et médicales à la ville assiégée de l’est d’Alep et à des communautés de la ville de Mouadamiya, dans la partie rurale de Damas.

Hier, et à la suite de l’accord de cessez-le-feu entre le gouvernement et l’opposition, 10 tonnes métriques de fournitures chirurgicales ; notamment des antibiotiques, de la gaze stérile, des seringues et des cathéters ainsi que des médicaments contre les maladies chroniques destinées à plus de 22 300 personnes ont été livrées de Damas, à travers le croisement de Boustan Al-Qasr à quatre hôpitaux de l’est de la ville d’Alep.

Le 28 juillet 2014, l’OMS et le Croissant-rouge arabe syrien ont livré cinq tonnes métriques d’assistance médicale à la ville de Mouadamiya, dans la zone rurale de Damas afin de venir en aide à 24 000 personnes qui en avaient besoin. 50 000 médicaments antibiotiques, des traitements multivitaminés pour les enfants et des médicaments contre les maladies chroniques pour une période de deux mois ont été fournis au centre de santé de la ville de Mouadamiya qui est opérationnel mais manque de ressources. Il s’agit de la première fois depuis octobre 2012 que l’assistance médicale atteint cette zone.

« Ces livraisons sans précédent apporteront des fournitures chirurgicales et des traitements médicaux aux populations vulnérables des deux zones les plus difficiles d’accès et défavorisées de la Syrie, » a déclaré Elizabeth Hoff, Représentant de l’OMS en Syrie. Elle a également ajouté que : « l’OMS collabore avec les partenaires ainsi que les autorités sanitaires syriennes pour que ces livraisons constituent un plan à long terme pour les deux zones ».

La situation humanitaire à l’est d’Alep et à Mouadamiya a été critique, en effet on y a signalé de graves pénuries de médicaments de base ainsi que de fournitures permettant de sauver des vies depuis le début du conflit en 2011.

Ces livraisons s’inscrivent dans le cadre de la Résolution 2165 (2014) du Conseil de sécurité qui autorise et facilite la fourniture de l’assistance humanitaire à plus de 10,8 millions de Syriens qui en ont besoin par les voies les plus directes. Le bureau de l’OMS en Syrie collabore étroitement avec les autorités sanitaires syriennes afin de faciliter la mise en œuvre de cette résolution.

À ce jour, et depuis le début de l’année 2014, l’OMS a fourni une assistance médicale d’importance vitale à plus de 7 millions de Syriens qui en avaient besoin dans l’ensemble du pays, notamment dans les zones assiégées, difficiles d’accès et contrôlées par l’opposition.

Pour davantage d’informations veuillez contacter :

Karim Shukr
Responsable des médias et de la communication en Syrie
Courriel: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  

Mobile: +963953888470

Eat healthy in Ramadan