Centre des médias | Actualités | L’OMS poursuit ses recherches sur le nouveau coronavirus, 13 février 2013

L’OMS poursuit ses recherches sur le nouveau coronavirus, 13 février 2013

Envoyer Imprimer PDF

13 février 2013 – Neuf cas d’infection humaine par le nouveau coronavirus ont à ce jour été confirmés dans la Région de la Méditerranée orientale : deux en Jordanie, cinq en Arabie saoudite et deux autres au Qatar. Cinq cas se sont avérés mortels. Deux groupes de cas ont été identifiés, l’un dans une famille à Riyad (Arabie saoudite) et l’autre chez des agents de santé d'un hôpital en Jordanie.

Le Bureau régional de l’OMS a organisé une réunion de consultation technique au Caire (Égypte), les 14 et 15 janvier 2013, dans le but : d’étudier l’histoire naturelle de cette nouvelle infection ; d’examiner la source de l’infection, le mode de transmission, la transmissibilité et le degré du risque d’infection ; d’évaluer les capacités diagnostiques des laboratoires ; et d’interpréter les résultats des tests. Cet événement a réuni des experts de la santé publique issus des trois pays où ont été signalés les cas d’infection, des partenaires clés, des centres collaborateurs de l’OMS et des experts du Bureau régional et du Siège de l’OMS.

Cette réunion de consultation a permis d’évaluer la somme des connaissances actuelles concernant les cas d’infection par le nouveau coronavirus et de définir les priorités pour les actions futures aux niveaux international et national. Elle a également permis de vérifier que les mesures de préparation étaient en place au cas où le nombre de cas grimperait en flèche, et de déterminer les ressources nécessaires à la mise en œuvre de telles mesures.

Il a été reconnu que, pour combler les lacunes en matière de connaissances, il fallait assurer l’étroite collaboration de tous les partenaires et disposer de systèmes de surveillance robustes, permettant de détecter rapidement les cas et de contrôler toute grappe d’infections respiratoires aigues sévères dans la communauté ou parmi les groupes professionnels. Tout cas de ce type d’infections respiratoires chez le personnel de santé doit faire l'objet d'une enquête approfondie.

Mises à jour sur le nouveau coronavirus

Eat healthy in Ramadan