Centre des médias | Actualités | Journée de la Couverture sanitaire universelle 2018

Journée de la Couverture sanitaire universelle 2018

Envoyer Imprimer PDF

Journée de la Couverture sanitaire universelle 2018 : Tous unis pour la couverture sanitaire universelle : le moment est venu de lancer un appel à une action collective.

Tous unis pour la couverture sanitaire universelle : le moment est venu de lancer un appel à une action collective.

12 décembre 2018, Le Caire ‒ La Journée de la Couverture sanitaire universelle, célébrée chaque année le 12 décembre, représente la date anniversaire de la première résolution des Nations Unies appelant unanimement les pays à fournir des soins de santé de qualité et économiquement accessibles à chaque personne, partout dans le monde.

« La couverture sanitaire universelle est une idée simple : que chaque personne soit en mesure d’accéder aux services de santé dont elle a besoin, sans pâtir de la charge financière. Dans le monde entier, nous avons beaucoup à faire pour réaliser ce rêve » a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

« Au moins la moitié de la population mondiale ne peut pas accéder à des services essentiels tels que la vaccination, les médicaments essentiels, ou n’est pas en mesure de consulter un agent de santé. Et chaque année, près de 100 millions de personnes plongent dans une pauvreté extrême dans la Région du fait des paiements directs pour les dépenses de santé. »

Dans la Région OMS de la Méditerranée orientale, environ 40 % des dépenses de santé sont à la charge directe des personnes, et beaucoup d’entre elles n’en ont pas les moyens. Les personnes à faible revenu et sans protection sociale sont les plus fortement touchées. Ceci entraîne la paupérisation de quelque 7,5 millions de personnes dans la Région chaque année du fait des dépenses de santé.

La couverture sanitaire universelle revêt une importance particulière pour les populations des pays qui connaissent des situations d’urgence aiguës et prolongées et donc pour la Région, étant donné que la moitié des populations déplacées internes dans le monde vivent dans les pays de la Région et que plus de 60 % des réfugiés et migrants dans le monde en sont originaires.

Vision 2023, le programme mis au point par le Dr Ahmed Al-Mandhari, Directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale, afin de guider l’action de l’Organisation, reconnaît la diversité socio-économique, les opportunités et les défis auxquels la Région fait face et appelle à la solidarité et l’action pour promouvoir « la Santé pour tous et par tous ». Conformément au treizième programme général de travail de l’OMS 2019-2023, Vision 2023 a identifié l’élargissement de la CSU comme une priorité stratégique de tout premier rang pour la Région, et s’attache à mettre en œuvre les recommandations de la Déclaration de Salalah de septembre 2018 pour garantir que 100 millions de personnes supplémentaires au minimum bénéficient de la CSU d’ici 2023.

« Vision 2023 est un appel renouvelé afin de tendre vers le but de la Santé pour tous, mais il insiste également sur le fait que la Santé pour tous ne peut être réalisée que par l’implication de tous. Pour progresser sur la voie de la CSU, nous devons engager tout un chacun – les gouvernements, les professionnels, les organisations non gouvernementales, nos institutions sœurs des Nations Unies, les communautés, la société civile et les particuliers – en tant qu’agents proactifs du changement. » a déclaré le Dr Al-Mandhari.

« Je suis satisfait que le thème de la Journée de la Couverture sanitaire universelle 2018 soit en phase avec notre vision de la Santé pour tous et par tous. Nous devons tous nous unir pour la CSU. Le moment est venu de lancer un appel à une action collective.

Les ministres de la santé et les chefs de délégation des pays de la Région ont récemment signé collectivement le Pacte mondial pour la CSU 2030, faisant de la Région la première des six régions de l'OMS à agir dans ce sens. La signature du Pacte mondial CSU2030 démontre un haut niveau d'engagement de tous les pays de la Région afin de prendre des mesures pour progresser sur la voie de la CSU. Par ailleurs, le Comité régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale, lors de sa soixante-cinquième session, a adopté une résolution qui invite instamment les États Membres à formuler une vision nationale pour la couverture sanitaire universelle ainsi qu’une feuille de route en vue de sa réalisation, en tenant compte des défis rencontrés par les systèmes de santé spécifiques à chaque pays et de la situation économique et des préférences individuelles.

Le principe essentiel de la couverture sanitaire universelle repose sur la fourniture d’un ensemble de services de soins de santé de base pour la population dans son ensemble, ainsi que sur la garantie que ceux qui ne peuvent pas assumer leurs soins de santé jouissent d’une protection financière au moyen de mécanismes de prépaiement. Chaque pays peut progresser sur la voie de la couverture sanitaire universelle, même les pays à faible revenu et ceux qui sont touchés par des situations d’urgence.

« Fournir un ensemble essentiel de services de santé à tous, et recourir ensuite à l’universalisme progressif en s’appuyant sur cet ensemble de services lorsque davantage de ressources deviennent disponibles, c’est la voie à suivre en la matière » a déclaré le Dr Zafar Mirza, Directeur du Développement des systèmes de santé au Bureau régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale.

Eat healthy in Ramadan