Centre des médias | Actualités | Des routes plus sûres pour tous

Des routes plus sûres pour tous

Envoyer Imprimer PDF

L’image montre l'affiche de la Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route 2013La Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route a été lancée en premier lieu par RoadPeace en 1993

17 novembre 2013 - Les Nations Unies ont instauré la Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route le 26 octobre 2005 comme journée mondiale à célébrer chaque année, le troisième dimanche de novembre, en faisant une journée importante de plaidoyer pour la prévention des traumatismes dus aux accidents de la circulation. Cette année, le slogan de la campagne est : « Efforçons-nous de rendre les routes plus sûres pour tous ».

La Journée va au-delà du souvenir de ceux qui ont perdu la vie ou ont subi des traumatismes dans des accidents de la route, de leurs familles et de leurs communautés, de l’hommage rendu aux équipes d’urgences, membres de la police et professionnels de la santé dévoués qui font face quotidiennement aux conséquences traumatisantes et négatives des accidents de la circulation. En effet, cette journée appelle à une plus grande action mondiale en vue de la réalisation de l’objectif de la Décennie d’action pour la sécurité routière 2011-2020, à savoir sauver cinq millions de vies.

Cette année, la Journée revêt encore plus d'importance avec la publication du Rapport de situation de l’OMS sur la sécurité routière dans le monde 2013, qui fournit de nouvelles informations sur la situation de la sécurité routière dans plusieurs pays du monde. Plus important encore, le rapport sert de référence pour le suivi des activités de la Décennie d’action pour la sécurité routière 2011-2020.

Le rapport montre que les accidents de la route demeurent une préoccupation majeure de santé publique, ils continuent en effet de faire plus de 1,24 million de victimes dans le monde chaque année. La Région de l’OMS pour la Méditerranée orientale représente 10 % des décès mondiaux et son taux de mortalité est le deuxième taux le plus élevé dans le monde après la Région de l'Afrique. Les personnes jeunes et économiquement actives sont les plus gravement touchées et cela a une grave incidence sur la productivité et le développement. Environ 60 % des personnes tuées dans les accidents de la route sont âgées entre 15 et 44 ans, et plus de 75 % sont des hommes.

Le rapport mondial démontre également qu’il est possible de prévenir les décès et traumatismes dus aux accidents de la circulation. Dans le monde, 88 pays ont réussi à réduire la mortalité due aux accidents de la circulation. Les interventions efficaces et ayant fait leurs preuves sont bien connues et, tout pays, indépendamment de son niveau de revenu, peut les mettre en œuvre.

Faisons en sorte que cette occasion dépasse la simple célébration de cette journée, mais qu’elle soit plutôt un véritable engagement en faveur d'activités renforcées sur le terrain afin de rendre les routes plus sûres pour ceux qui les utilisent. Ensemble, nous pouvons sauver des millions de vies.

Lien connexes

Message du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route

Rapport de situation sur la sécurité routière dans le monde 2013 | Communiqué de presse (en anglais)

Groupe des Nations Unies pour la collaboration en matière de sécurité routière  (en anglais)

Site officiel de la Journée mondiale du souvenir (en anglais)

Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route : guide à l’intention des organisateurs  (en anglais)

Derrières les chiffres, des visages  (en anglais)

Eat healthy in Ramadan