Centre des médias | Actualités | Le Président du Pakistan participe à l’inauguration de la soixante-quatrième session du Comité régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale à Islamabad

Le Président du Pakistan participe à l’inauguration de la soixante-quatrième session du Comité régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale à Islamabad

Envoyer Imprimer PDF

Le Président du Pakistan participe à l’inauguration de la soixante-quatrième session du Comité régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale à Islamabad

Le 10 octobre 2017, à Islamabad (Pakistan) – Pour la première fois dans l’histoire du Comité régional, l’inauguration de la séance d’ouverture de la soixante-quatrième session du Comité régional a eu lieu en présence du Président du pays d’accueil, à savoir le Pakistan, ce qui témoigne de l’importance accordée à la santé aux niveaux national et mondial.

Dans son discours d’ouverture, Son Excellence M. Mamnoon Hussain, Président du Pakistan, a appelé « la communauté internationale, et notamment les pays de la Région, à coopérer de leur plein gré pour relever les défis rencontrés, en laissant de côté les questions politiques, de manière à pouvoir mettre au point une stratégie mondiale pour enrayer la propagation des maladies infectieuses et d’autres menaces pour la santé publique.

Le Dr Mahmoud Fikri, Directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale, a souligné la nécessité de placer la santé au cœur du développement, en mettant l’accent sur le droit à la santé, l’équité, la justice, l’impartialité, l’universalité et la solidarité. Nous devons considérer la santé comme l’investissement le plus avisé qui soit et qui rapporte bien plus qu’il n’en coûte. Nous devons garantir l’engagement politique aux fins de la réalisation des ODD et, je le répète, nous devons ne laisser personne de côté. « Je tiens à saisir cette occasion pour saluer les efforts inlassables déployés par les gouvernements de l’Afghanistan et du Pakistan dans le but de rejoindre le monde qui est libéré de la poliomyélite.»

Dans son allocution d’ouverture, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, a déclaré que les perspectives étaient sombres pour de nombreux pays de la Région de la Méditerranée orientale, qui sont confrontés à des conflits et à des actes de violence insensée d’une ampleur sans précédent. « Le monde attend de l’OMS qu’elle préserve la sécurité mondiale, améliore la santé, serve les populations vulnérables. C’est notre mission. » Le Dr Tedros a ajouté que lors de sa visite au Yémen en juillet 2017, il a été « inspiré et fier de constater que l’OMS et ses partenaires font la différence » dans la riposte à la flambée de choléra, puisque environ 800 000 personnes sont désormais traitées et le nombre de cas a diminué.

S.E. Mme Saira Afzal Tarar, Ministre fédéral des Services de santé, de la réglementation et de la coordination, a observé que « la prestation des soins de santé constitue le fondement du développement de la société humaine. » Elle a souligné que « nous devons investir dans le capital humain et faire de la santé une priorité dans l’allocation des ressources. Il existe dans la région une richesse des connaissances à l’échelle mondiale et locale. L’accès aux services de santé publique représente un défi. Nous devons faire preuve d’innovation pour assurer l’équité d’accès aux services de santé. »

Le Comité régional est l’organe directeur de l’OMS le plus important au niveau régional. Il est composé de 22 membres, représentant l’ensemble des pays de la Région de la Méditerranée orientale. Au cours des trois prochains jours, du 10 au 12 octobre 2017, les ministres de la santé et leurs représentants examineront les priorités de santé publique majeures pour les pays de la Région. Plus de 250 responsables et experts de la santé publique assistent également à la réunion, notamment des représentants d’organisations nationales, régionales et internationales.

Eat healthy in Ramadan