Centre des médias | Actualités | Journée de solidarité avec les patients 2018 : Agir pour garantir des médicaments et des soins de santé sûrs pour tous

Journée de solidarité avec les patients 2018 : Agir pour garantir des médicaments et des soins de santé sûrs pour tous

Envoyer Imprimer PDF

Agir pour garantir des médicaments et des soins de santé sûrs pour tous

La Région de la Méditerranée orientale s’associe à l’action mondiale visant à célébrer la Journée de solidarité avec les patients le 7 décembre 2018.

Cette année, cette Journée porte sur le thème « Des médicaments et des soins de santé sûrs pour tous ». Les pratiques de médication dangereuses et les erreurs médicamenteuses sont l'une des principales causes de préjudices évitables dans les systèmes de santé du monde entier. La Région de la Méditerranée orientale n’est pas une exception en la matière.

Au niveau mondial, le coût associé aux erreurs médicamenteuses a été estimé à 42 milliards de dollars US par an, ce qui représente près d’un pourcent (1 %) des dépenses de santé totales. Il s’agit d’un gaspillage de ressources précieuses, qui pourrait être évité par la prise de mesures importantes qui sont tout à fait réalisables pour pallier les problèmes courants et les erreurs que les patients subissent lorsqu’ils recherchent et reçoivent des services de soins de santé.

Les erreurs dans le processus de traitement – de la prescription et la dispensation à l’administration, au suivi et à l’utilisation – entraînent des dommages sévères évitables. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a lancé son troisième défi mondial en matière de sécurité des patients « Des médicaments sans dangers » en mars 2017 dans le but de de réduire de moitié les méfaits graves évitables liés aux médicaments à l’échelle mondiale, au cours des cinq prochaines années, en apportant des modifications à chaque étape du processus.

À l’occasion de la Journée de solidarité avec les patients, le Dr Ahmed Al-Mandhari, Directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale, a réitéré le soutien de l’OMS à cet événement important et à la promotion de soins de santé sûrs, de qualité et axés sur le patient dans la Région de la Méditerranée orientale. « Afin d’améliorer radicalement les résultats sanitaires, il nous faut mobiliser l’énergie des individus et des organisations à travers la Région. C’est notre vision de la Santé pour tous et par tous, qui appelle à la solidarité et à l’action » a-t-il ajouté.

« Les systèmes devraient abandonner l’approche centrée sur la maladie pour s'orienter vers des services de soins de santé intégrés, centrés sur le patient, laquelle exige la participation active des patients pour se conformer à leurs traitements, modifier leurs comportements et se prendre en charge eux-mêmes.

Au niveau régional, le défi «Médicaments sans danger» a été annoncé en septembre 2017. Depuis lors, 16 des 22 pays de la Région ont exprimé leur engagement à assurer la sécurité des médicaments en tant que priorité principale. Toutefois, pour progresser, il faudra que les politiciens et les responsables des soins de santé en fassent leur priorité tout comme de l’éducation et l’autonomisation des patients et des soignants.

La Journée de solidarité avec les patient fournit une occasion de discuter des problèmes communs, de rechercher des solutions adéquates et d’aider les acteurs du système de soins de santé à comprendre les besoins des patients et à améliorer la prestation de services de soins de santé.

La solidarité avec les patients signifie que les gens travaillent ensemble pour obtenir un accès équitable et impartial à des soins de santé de qualité dans le monde entier. Les soins de santé devraient être accessibles, abordables, équitables et de bonne qualité pour tous. Ceci coïncide avec les autres efforts constants déployés en vue de parvenir à la couverture sanitaire universelle.

En cette Journée de solidarité avec les patients, l’OMS appelle tous ceux qui sont impliqués dans les soins de santé de veiller à ce que la prestation de soins se fasse avec respect, conformément aux besoins et aux valeurs de chaque patient, et qu’elle repose sur une relation respectueuse entre les patients et les agents de santé, y compris une bonne communication et un partage des connaissances, ainsi que des horaires de travail et des temps d'attente appropriés.

Eat healthy in Ramadan