Centre des médias | Actualités | Le Gouvernement du Pakistan réitère son engagement vis-à-vis des mesures d’éradication de la poliomyélite

Le Gouvernement du Pakistan réitère son engagement vis-à-vis des mesures d’éradication de la poliomyélite

Envoyer Imprimer PDF

Rencontre du Dr Ala Alwan, Directeur régional de l’OMS, avec Son Excellence le Président Asif Ali Zardari pour évoquer les difficultés qui menacent le programme national de lutte contre la poliomyélite au PakistanRencontre du Dr Ala Alwan, Directeur régional de l’OMS, avec Son Excellence le Président Asif Ali Zardari pour évoquer les difficultés qui menacent le programme national de lutte contre la poliomyélite au PakistanLors de sa récente visite au Pakistan, le Dr Ala Alwan, Directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale, a rencontré Son Excellence le Président Asif Ali Zardari pour parler des progrès du programme national de lutte contre la poliomyélite au Pakistan, et des épreuves qui doivent encore être surmontées.

Le Président a condamné les deux récents incidents à Karachi, durant lesquels un employé local du programme pour l’éradication de la poliomyélite a été tué par balles et deux membres du personnel de l’OMS, qui soutenaient la mise en oeuvre et le suivi d’une campagne de vaccination, ont été blessés.

Il a réitéré l’engagement du Gouvernement pakistanais à assurer la sécurité des employés locaux et internationaux et a déclaré que le Gouvernement du Sindh avait reçu l’ordre de prendre des mesures énergiques contre ceux impliqués dans les attaques et qu’une équipe d’enquêteurs paritaire avait été créée pour examiner ces incidents et pour traduire les responsables en justice. Le Président a salué les efforts déployés en vue de l’éradication de la poliomyélite et les contributions des partenaires nationaux et internationaux, dont l’OMS.

Le Dr Alwan a exprimé sa satisfaction quant aux déclarations d’engagement du Gouvernement pakistanais pour relever les défis qui menacent les efforts d’éradication de la poliomyélite en zones de transmission du poliovirus et a assurer la sécurité nécessaire pour tous ceux qui s’emploient à éradiquer la maladie du pays.

Alors l’apport financier des gouvernements provinciaux a été reconnu, le Gouvernement fédéral a été incité à faire d’importantes contributions financières supplémentaires, comparables à celles effectuées par les Gouvernements d’Inde et du Nigeria. Le Dr Alwan a informé le Président qu’il se sentait encouragé par l’intérêt croissant affiché parmi les pays de l’Organisation de la Coopération Islamique pour soutenir les activités d’éradication de la poliomyélite au Pakistan et en Afghanistan avec l’aide de la Banque islamique de Développement.

Lors de la quatrième réunion du groupe de travail national sur l’éradication de la poliomyélite au Pakistan, présidé par le Premier Ministre Son Excellence Raja Pervez Ashraf, le Dr Alwan a reconnu les importantes initiatives prises par les gouvernements fédéraux et provinciaux et le soutien dynamique du Coordonnateur de l’éradication de la poliomyélite auprès du Premier Ministre et du Président du Comité de surveillance de la poliomyélite. Il a notamment salué le rôle moteur joué par les commissaires adjoints et le travail des responsables médicaux et des agents de vaccination pour améliorer la qualité des campagnes d’éradication de la poliomyélite aux niveaux du district et des circonscriptions (union councils).

Le Directeur régional a ajouté qu’il se sentait encouragé par la diminution du nombre de cas de poliomyélite dans le pays. Il a mentionné que malgré le fait que des efforts remarquables des dirigeants administratifs provinciaux avaient permis d’améliorer la situation, des problèmes de sécurité et des faiblesses au niveau de la logistique et de la gestion menaçaient actuellement ces avancées.

Alors que leur soutien aux efforts d’éradication de la poliomyélite dans le pays continue, l’OMS a tiré le signal d’alarme quant à la situation dans le nord et le sud du Waziristan où une annonce effectuée au plan local et visant l’interdiction de la vaccination a fait courir un risque immédiat et croissant à plus de 200 000 enfants e contracter la poliomyélite. Si rien n’est fait à ce sujet, l’OMS avertit que cette interdiction mettra gravement en danger les efforts d’éradication de la poliomyélite déployés par le Gouvernement du Pakistan et les organisations partenaires.

Eat healthy in Ramadan