Centre des médias | Actualités | Lancement d’une campagne nationale contre la poliomyélite au Liban

Lancement d’une campagne nationale contre la poliomyélite au Liban

Envoyer Imprimer PDF

la photo nous montre un médecin en train d’administrer le vaccine antiopoliomyélitique oral à un jeune enfantLes responsables craignent que les risques liés à la sous-vaccination ne soient pas clairement compris par le grand public

Beyrouth, 10 avril 2014 – Alors que le risque de poliomyélite augmente dans toute la Région de la Méditerranée orientale, le ministère libanais de la Santé publique lance aujourd’hui une campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite pour éviter la réintroduction de cette maladie au Liban après 13 années d’absence.

Cette campagne s’inscrit dans le cadre d’une opération régionale de vaccination impliquant plusieurs pays pour endiguer la propagation du virus hautement infectieux et incurable. Cette campagne vise à vacciner contre la poliomyélite au moins 600 000 enfants de moins de 5 ans au Liban sur une période de six jours. Les agents de vaccination protègeront également tous les enfants contre la rougeole et la rubéole et distribueront de la vitamine A pour renforcer leur système immunitaire.

« Le Liban est exempt de poliomyélite depuis plus de dix ans et nous sommes déterminés à maintenir ce statut » a déclaré Son Excellence le Ministre de la Santé publique, Wael Abu Faour. « Nous savons que seules des doses multiples du vaccin antipoliomyélitique oral permettent de fournir une protection suffisante. Dans les jours qui viennent, la nation doit se fixer comme priorité de garantir que ces vaccins vitaux atteignent tous les enfants à l’intérieur de nos frontières ».

« Il s’agit d’un moment important pour la santé des enfants au Liban, » a déclaré Annamaria Laurini, Représentant de l’UNICEF au Liban. « Nous lançons un appel à tous les parents et tous les médecins : assurez-vous que tous les enfants soient vaccinés contre la poliomyélite pendant ces tournées, quel que soit leur statut vaccinal. La survenue de tout cas de poliomyélite dans ce pays serait une tragégie que l’on aurait pu éviter – pour la famille et pour le pays. »

L’UNICEF fournit 1,7 million de doses du vaccin antiopoliomyélite oral et 1,3 million de doses des vaccins antirougeoleux et antirubéoleux pour cette campagne. L’OMS a apporté son appui à la planification de la campagne et à la formation de près de 4200 agents de vaccination.

Pendant toute la durée de la campagne, les enfants peuvent se faire vacciner gratuitement dans les centres de santé primaires, les écoles publiques et privées et auprès de leur médecin dans le privé. Les agents de vaccination feront par ailleurs du porte-à-porte dans les zones jugées à risque particulièrement élevé : Akkar, Minieh-Danieh, Tripoli, Hermel, Baalbeck, Zahle, Bekaa-Ouest, Rachaiya, Bint Jubail, Sour, Marjaayoun, Ikleem Karoub dans le Chouf et une partie de Beyrouth. De plus, des équipes mobiles, soutenues par l’UNICEF, se rendront dans les 1185 zones d’habitation informelles dans tout le pays pour vacciner les réfugiés syriens qui y vivent.

Cette campagne fait suite à une autre initiative similaire en mars dernier. Toutefois, les responsables officiels craignent une éventuelle baisse de la participation, en partie du fait que les risques d’une sous-vaccination ne sont pas clairement compris.

« Une ou deux doses du vaccin oral ou injectable ne suffisent tout simplement pas, maintenant que la poliomyélite se répand dans la Région, » a déclaré le Dr Hassan El Bushra, Représentant de l’OMS au Liban. « Les enfants ont besoin d’une forte immunité assurée par les gouttes du vaccin antipoliomyélitique oral et il leur faut plusieurs doses. Le message que nous faisons parvenir aux familles et aux médecins est clair : chaque enfant doit se faire vacciner durant chaque tournée pour éviter d’être paralysé à vie et pour que le Liban reste exempt de poliomyélite. »

Pour davantage d’informations, veuillez prendre contact avec :

Ministère de la Santé publique au 01 611174-5

Ministère de la Santé publique, Randa Hamade, Directrice de la Direction des Soins primaires au 03 538878

UNICEF : Soha Boustani au +961 3 236 167

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

UNICEF : Salam Abdulmunem au +961 7 996 605

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

OMS : Ramzieh Sabah au +961 70 015 910

email: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Eat healthy in Ramadan