English Arabic (عربي)
OMS | Bureau régional de la Médieterranée orientale
Home Actualités | Réunion de haut niveau pour sauver les vies des mères et des enfants dans la Région, 30 janvier 2013


Réunion de haut niveau pour sauver les vies des mères et des enfants dans la Région, 30 janvier 2013

Imprimer PDF

La photo nous montre les dirigeants des trois institutions  des Nations Unies qui organisent conjointement la réunion de Dubaï. Le Dr Ala Alwan, Directeur régional de l’OMS, se trouve au milieuDiscours du Dr Alwan lors de la première session de la réunion30 janvier 2013, Dubaï – Aujourd’hui, les délégués participant à la réunion de haut niveau organisée par les Nations Unies pour sauver les vies des mères et des enfants dans la Région de la Méditerranée orientale se sont engagés à accélérer instamment les progrès en vue de l'amélioration de la santé maternelle et infanto-juvénile d’ici la fin de l’année 2015. Ils se sont également engagés à réduire l’écart entre les niveaux de financement actuels et ceux dont la Région aura besoin pour pouvoir réaliser les objectifs du Millénaire pour le développement 4 et 5 qui concernent la mortalité maternelle et infantile.

Ces engagements figurent dans la Déclaration de Dubaï, « Sauver les vies des mères et des enfants, Relever le défi », qui présente sept mesures fondamentales et concrètes à prendre dans tous les pays de la Région pour que davantage de femmes et d’enfants aient accès aux services de santé dont ils ont besoin.

Les pays se sont engagés à élaborer et à mettre en œuvre des plans nationaux pour la santé maternelle et infanto-juvénile, à prendre des mesures pouvant être évaluées pour consolider leurs systèmes de santé, ainsi qu’à mobiliser les ressources nationales et internationales pour instaurer des mécanismes de financement durables. Ils se sont aussi engagés à améliorer la coordination et la redevabilité entre tous les partenaires et à promouvoir la coopération entre les pays au sein de la Région, à s’attaquer aux déterminants sociaux et environnementaux de la santé maternelle et infanto-juvénile, tels que la pauvreté, les questions d’égalité homme-femme, l’eau et l’assainissement, la nutrition et l’éducation, et à suivre les progrès au moyen d’une commission régionale consacrée à la santé de la femme, de l’adolescent et de l’enfant.

« L’OMS, l'UNICEF et le Fonds des Nations Unies pour la population collaboreront dans toute la Région pour aider les pays à respecter leurs engagements », a déclaré Dr Ala Alwan, Directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale, au nom des trois institutions coparrainant la réunion. « C’est le début d’une action nouvelle et importante. Comme le souligne la Déclaration, nous sommes déterminés à faire de notre mieux pour garantir à chaque femme la possibilité d’un accouchement sûr, afin que chaque enfant vienne au monde dans les meilleures conditions. »

Au dernier jour de la réunion, chacun des pays s’est non seulement engagé à prendre des mesures sur son territoire, mais ils ont en outre réaffirmé l’importance de la solidarité au sein de la Région et de l’échange de données d'expérience. Beaucoup ont souligné la grande diversité en matière de ressources et de capacités qui existe parmi les pays. Certains ont fait mention d’initiatives en cours dans lesquelles des pays riches font équipe avec des pays plus pauvres, en fournissant notamment une assistance technique sur le terrain. Les pays ayant déjà bénéficié d’une aide se sont, à leur tour, engagés à soutenir d’autres pays. 

Lien connexe

Déclaration de Dubaï