WHO EMRO | Maladies génétiques | Thèmes de santé WHO EMRO | Maladies génétiques | Thèmes de santé
Maladies génétiques

Introduction

À l’échelle mondiale, les estimations montrent qu'environ 7,9 millions de nouveau-nés, ou 6 % du total des nouveau-nés naissent avec des anomalies d'origine génétique ou partiellement. Avec une forte prévalence des maladies génétiques telles que les hémoglobinopathies (thalassémie et drépanocytose), les pays de la Région de la Méditerranée orientale constituent une proportion importante de cette charge, représentant 26 % du nombre total mondial de cas de thalassémie beta à la naissance. Dans certains pays de la Région ou au sein de groupes spécifiques de population dans ces mêmes pays, on observe des taux de porteurs élevés, à savoir 50 % pour la thalassémie alpha et 30 % pour le drépanocyte. Les pratiques culturelles, telles que les mariages consanguins contribuent fortement à cette prévalence élevée.

L'Assemblée mondiale de la Santé a adopté les deux résolutions suivantes sur l'hémoglobinopathie: la résolution  WHA59.20 sur la drépanocytose adopté par le Cinquante-neuvième session de l'Assemblée mondiale de la Santé en 2006; et la résolution WHA63.17 sur les malformations congénitales, y compris la drépanocytose et les thalassémies, adopté par la Soixante-troisième session de l'Assemblée mondiale de la Santé en mai 2010.