Asthme


Une infirmière s'occupe d'une patient asthmatique couchée sur son lit d'hôpitalL'asthme est l'affection respiratoire chronique la plus courante, notamment chez l'enfant. Le taux de mortalité est relativement faible comparé aux autres maladies respiratoires chroniques, mais, selon les estimations de l'OMS, 300 millions de personnes sont atteintes et 255 000 décès ont été causés par ce problème de santé en 2005. Plus de 80 % de ces décès surviennent dans les pays en développement. D'après les données dont on dispose actuellement, près de 8 % de la population souffrirait d'asthme dans la Région de la Méditerranée orientale.

La prévalence de l'asthme est en hausse. L'OMS prévoit que, dans la Région, cette pathologie entraînera 20 000 décès d'ici 2015 et 27 000 d'ici 2030. De plus, nous savons que l'asthme est grandement sous-diagnostiqué et insuffisament traité, en particulier chez l'enfant. 

On ne guérit pas de l'asthme, mais une prise en charge appropriée permet de le maîtriser et d'avoir une bonne qualité de vie. La fumée (tabac, feu de bois ou de cheminée, gazinière au kérosène), les aérosols, les odeurs fortes (parfums, eaux de toilette, vapeurs d'essence), la poussière et la pollution de l'air peuvent déclencher des crises d'asthme en irritant les voies respiratoires sensibles.