À propos de l’OMS | Directeur régional | Biographie complète

Biographie complète

Imprimer PDF

Le Dr Jaouad Mahjour a été nommé à la fonction de Directeur régional de la Méditerranée orientale par intérim le 19 octobre 2017. Il est Directeur de la Gestion des Programmes.

Avant de prendre ses fonctions de Directeur de la Gestion des Programmes en octobre 2014, le Dr Mahjour a été Représentant de l'OMS au Liban de janvier 2005 jusqu'au 15 septembre 2007. À partir de cette date, il a été ré-assigné à la position de Directeur de la lutte contre les Maladies transmissibles.

Le Dr Mahjour est spécialiste de santé publique. Il a plus de 30 ans d’expérience en matière de conception, de mise en œuvre et d’évaluation des programmes de lutte contre les maladies transmissibles aux niveaux national et international. Au cours des 10 dernières années, le Dr Mahjour a supervisé la mise en œuvre des capacités requises au titre du Règlement sanitaire international 2005 dans la Région OMS de la Méditerranée orientale. Il a aussi été en charge de la sécurité sanitaire et du programme de prévention et de lutte contre les flambées épidémiques dans la Région.

Avant de rejoindre l'OMS, il était Directeur de l’Épidémiologie et de la Lutte contre les maladies au ministère de la Santé du Maroc depuis 1994, et s'occupait de la conception et de la mise en œuvre des programmes de lutte contre les maladies. Avec son équipe, il a mis en place des systèmes nationaux et régionaux pour renforcer la surveillance, l’alerte et la riposte dans le domaine des maladies transmissibles. Avant cela encore, il était Responsable de la Division des Maladies transmissibles du Directorat pour l'Épidémiologie et les programmes de santé (1992-1994).

De 1988 à 1992, il occupait le poste de Chef du Service de lutte contre les Maladies parasitaires au même Directorat. De 1983 à 1988, il dirigeait le Centre de soins de santé primaires de la province de Beni Mellal.

Le Dr Mahjour détient un doctorat en médecine, obtenu à la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, ainsi qu'un master en santé publique.