World Health Organization
منظمة الصحة العالمية
Organisation mondiale de la Santé



Index Medicus pour la Région de la Méditerranée orientale

Imprimer

Assortiment de revues scientifiques publiées en Méditerranée orientale

Qu'est-ce que l'Index Medicus ?

L'Index Medicus pour la Région de la Méditerranée orientale, un des principaux projets de la bibliothèque virtuelle des sciences de la santé, a été instauré en réponse au besoin urgent d'indexer les revues de santé et de biomédecine de la Région. La grande majorité de ces revues ne sont pas actuellement indexées internationalement ou ne sont pas accompagnées de résumés. Cataloguer la littérature régionale en matière de santé et de biomédecine permettra d'augmenter sa visibilité aux niveaux national, régional et mondial. L'Index Medicus pour la Région de la Méditerranée orientale représente un outil unique pour indexer, résumer, enregistrer, archiver et partager des connaissances sanitaires régionales.

Histoire de l'Index Medicus

L'Index Medicus pour la Région de la Méditerranée orientale a été lancé en 1987 par le Bureau régional. Tous les articles publiés dans des revues régionales de sciences de la santé depuis 1970 ont été indexés rétrospectivement. L’opération d’indexation s’est achevée en 1997. En 1999, l'Index a été publié en cinq volumes. Il constitue l'unique source au monde pour ce genre d'informations.

Actuellement, l'Index Medicus pour la Région de la Méditerranée orientale comprend plus de 125 000 références bibliographiques extraites de plus de 520 revues de santé et de biomédecine publiées dans 20 pays de la Région : Afghanistan, Arabie saoudite, Bahreïn, Égypte, Émirats arabes unis, République islamique d’Iran, Iraq, Jordanie, Koweït, Liban, Libye, Maroc, Oman, Pakistan, Qatar, République arabe syrienne, Soudan, Territoire palestinien occupé, Tunisie et Yémen.

Les objectifs de l'Index Medicus sont les suivants :

Cataloguer et archiver la littérature en matière de santé produite dans la Région de la Méditerranée orientale (auteurs des publications, pays et/ou revues) ;

Combler les lacunes de la quasi-absence de revues de santé et de biomédecine publiées dans la Région dans les services d'indexation et de résumés internationaux ;

Aider les auteurs et les chercheurs à créer un réseau et des communautés de pratique afin de gagner en visibilité aux niveaux national, régional et international ;

Encourager la publication locale de littérature en sciences de la santé et biomédecine ; et

Concevoir un environnement propice aux améliorations en termes de qualité et de concurrence et créer une demande en meilleurs produits d'information.