Suicide


Le suicide représente l'acte de mettre fin à ses jours.  Les troubles mentaux, en particulier la dépression, les troubles neurologiques, le cancer et l’infection à VIH sont des facteurs de risque du suicide. Chaque année, près d’un million de personnes meurent de suicide, dont 86 % dans les pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire. Le suicide figure parmi les trois principales causes de décès chez les jeunes âgés de moins de 25 ans et représente de 10 à 20 % des décès chez les femmes jusqu'à un an après avoir donné naissance. Dans les pays de la Région de la Méditerranée orientale, le taux de suicide moyen est 4,90 pour 100 000 habitants, comparé à 6,55 pour tous les pays du monde.

Le programme d’action Combler les lacunes en santé mentale a fait du suicide une priorité et la stratégie régionale recommande la mise au point d'un système d'enregistrement et de notification, le développement de services de reconnaissance et de gestion précoces des  troubles mentaux, neurologiques et liés à l’utilisation de substances psychoactives dans les structures de soins de santé primaires, des programmes spéciaux pour les populations vulnérables telles que les adolescents, les personnes âgées et les femmes, et la restriction de l'accès aux moyens de suicide.