Santé des personnes âgées | Réseau des villes amies des aînés dans la Méditerranée orientale

Réseau des villes amies des aînés dans la Méditerranée orientale

Imprimer PDF

Un homme d'un certain âge donnant un cours de formation professionnelleQu'est-ce-qu'une ville amie des aînés ?

Une ville amie des aînés favorise le vieillissement actif et améliore la santé, la participation et la sécurité des personnes âgées afin d'accroître leur qualité de vie. Concrètement, ces villes adaptent leurs structures et leurs services pour les rendre accessibles aux personnes âgées, qui n'ont ni les mêmes besoins ni les mêmes capacités.

Ces villes ne sont-elles adaptées qu'aux personnes âgées ?

Non, car le vieillissement actif concerne chacun de nous, tout au long de la vie. D'autres groupes de population peuvent ainsi profiter de telles initiatives. Dans une ville amie des aînés :

les bâtiments et les rues sont aménagés de sorte à faciliter la mobilité et l'autonomie des personnes handicapées, qu'elles soient jeunes ou non ;

les quartiers sont suffisamment sûrs pour que les enfants, les jeunes femmes et les personnes âgées puissent sortir en toute confiance afin de s'adonner à des loisirs, de faire de l'exercice et de participer à des activités sociales ;

des services de soutien communautaires et de santé sont disponibles ;

les personnes âgées ont la possibilité d'avoir un emploi rémunéré ou d'exercer une activité bénévole.

Documents connexes

Guide mondial des villes-amies des aînés

Feuille de route des dispositifs fondamentaux des villes-amies des aînés 

Réseau mondial OMS des villes amies des aînés

Déclaration de Dublin sur les villes et communautés amies des aînés [pdf 2.82kb] (en anglais)

Statistiques

Dans la Région de la Méditerranée orientale, les personnes âgées devraient représenter près de 8,7 % de la population d'ici 2025, et près de 15 % d'ici 2050.

Observatoire de la santé régional (en anglais)